Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nos Articles Par Thèmes

14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 19:25

FAUT-IL IMPLANTER UN NOUVEAU GROUPE SCOLAIRE AUX PLAINS CHAMPS ?

A la réunion publique de Décembre dernier sur le projet immobilier des Plains Champs, J-M PIDUCH, conseiller Municipal d’opposition (liste PS), a proposé à M. le Maire le transfert d’un groupe scolaire (maternelle + élémentaire) du centre ville vers les Plains Champs. André VANHOLLEBEKE a aussitôt demandé publiquement à Bruno VOLLAIRE, Maire-Adjoint chargé de l’Enfance et de la Vie Scolaire, de mener une étude sur l’opportunité de ce transfert.

Dans sa tribune parue dans LES ECHOS de Février-Mars, J-M. PIDUCH écrit : « ….M. le Maire ne donnera pas suite à notre proposition. Suite à une « étude » rapidement menée en toute discrétion, il préfère donner satisfaction aux promoteurs immobiliers en leur accordant le droit de construire le maximum de logements possible…. »

Louveciennes-Energie a donc interviewé Bruno VOLLAIRE pour avoir tous les éléments sur l’étude menée, et nous vous les résumons ci-après.

1)  Combien de nouveaux élèves en perspective ?

Les 230 logements nouveaux, s’ajoutant aux quelque 350 à 400 logements existants sur la zone, apporteraient un effectif d’environ 55 enfants à scolariser.

Cette estimation est basée à la fois sur les structures familiales relevées dans l’ensemble immobilier récemment bâti à Louveciennes (Hameau de La Croix de Marly) et sur la taille, généralement plutôt réduite, des logements prévus aux Plains Champs.

2)  Quelles possibilités d’hébergement dans les écoles existantes ?

Ces 55 enfants, répartis entre 20 élèves en Maternelle et 35 en Elémentaire, constitueraient 2 classes supplémentaires.

Dans les conditions actuelles, ces classes seraient facilement hébergées :

-par le groupe scolaire DOUMER (aujourd’hui 199 élèves dans 8 classes+3 de libres),

-ou encore, par le groupe scolaire LECLERC (181 élèves dans 8 classes+5 de libres) !

3)  Comment s’organiserait un transfert aux Plains Champs de l’un ou l’autre groupe scolaire existant ?

Des scénarios ont été élaborés à partir de la géo localisation de tous les élèves louveciennois concernés à partir du fichier de l’Education Nationale mis à la disposition des collectivités locales. 

On a pu ainsi prendre en compte: pour le GS DOUMER p. ex.les 199 élèves de l’établissement existant transféré + les 55 des logements des Plains Champs + les 26 élèves du GS LECLERC mais habitant à proximité des Plains Champs ; même raisonnement pour le GS LECLERC.

Qu’il s’agisse du transfert de l’école DOUMER ou bien LECLERC aux Plains Champs, on arrive à regrouper quelque 280 à 300 élèves pour la nouvelle école, en vidant l’établissement transféré mais avec aussi, à chaque fois, une perte d’effectif sensible pour l’établissement non transféré :

• si LECLERC est transféré, LECLERC est vide et DOUMER se retrouve avec 5 classes inoccupées sur 11,

• si c’est DOUMER, DOUMER est vide et LECLERC reste avec 6 classes vacantes sur 13 !!

4)  Quelles sont les conséquences envisageables d’un tel transfert ?

  Il y a 3 types de conséquences :

-      Des flux de déplacements multipliés :

• Vers la gare d’abord : il y a les parents dont l’accompagnement des enfants aux Plains Champs les met « à contre sens » par rapport à la gare, et vers laquelle ils vont devoir retourner pour prendre leur train.

• Vers le Gymnase ensuite et presque surtout : il faut prendre conscience que la nouvelle école se trouverait éloignée du gymnase où les enfants se rendent aujourd’hui à pied ; cela nécessiterait la mise en place d’une noria de bus (20 à 30 trajets par semaine…).

-      Des investissements coûteux à financer :

La nouvelle école à construire aux Plains Champs nécessiterait un investissement  de 5 à 6 Millions d’Euros ; en plus, il faudrait évaluer le coût des m² « perdus » pour les logements non construits pour faire la place à l’école et représentant un manque à gagner pour la commune.

Le groupe scolaire transféré laisserait des bâtiments vides à réhabiliter à grands frais.

Et il faudrait supporter les frais de fonctionnement du bus évoqué plus haut pour les allers retours au gymnase….

-      ….Et des réactions négatives des parents d’élèves et des enseignants !

Le projet de transfert a été débattu avec les élus des parents d’élèves et les directrices de groupe scolaire qui sont les principaux concernés : ils sont ne sont pas favorables au projet.

Ils font remarquer que le nouvel établissement se trouverait complètement à l’écart non seulement du gymnase, mais aussi de tous les établissements « périscolaires » comme le Conservatoire, la Maison des Enfants, la Maison des jeunes. Ils évoquent également la possibilité d’une évasion des inscriptions d’élèves vers les établissements privés.

Ils soulignent qu’il faudra tenir compte de l’éloignement des enfants des nouveaux logements à l’occasion d’une bien nécessaire reconfiguration du circuit des transports en commun.

5)  Conclusion

Une étude sérieuse a bien été menée à partir d’une collecte rigoureuse d’éléments quantitatifs factuels, et aussi d’opinions ou suggestions de publics prioritairement concernés.

Il apparait ainsi que l’implantation d’une école au cœur des Plains Champs s’avère :

-       Ecologiquement pénalisante : en multipliant les transports dans tous les sens, elle serait tout à fait contraire au concept de ville courte distance,

-      Socialement inadaptée : en venant compliquer la vie des louveciennois concernés.

-       Economiquement injustifiée : pourquoi faire une opération très coûteuse, quand nos établissements existants suffisent largement ?

Et puis, au bout du compte, n’est-ce pas réjouissant de pouvoir garder à l’horizon du PLU nos bonnes vieilles écoles, encore en parfait état de marche et patinées de tant de souvenirs….et auxquelles enseignants et parents restent attachés ?  

Partager cet article

Repost 0
Published by Louveciennes Energie - dans PLU
commenter cet article

commentaires

Jules 26/02/2012 11:22

Compte tenu des résultats de l'étude, je pense effectivement que la commune n'a aucun besoin de nouveau groupe scolaire aux Plains Champs!!